• Chasseuse de vampires, Tome 1 : le sang des anges - de Nalini Singh

    Chasseuse de vampires, Tome 1 - de Nalini SinghLa tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu'elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l'échec n'est pas une option ... même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n'est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C'est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d'un massacre pas comme les autres ... et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.

    Ça vous est déjà arrivé de ne pas apprécier un livre, l'abandonner après en avoir pourtant lu une bonne partie puis, quelques temps plus tard, le reprendre depuis le début, et finalement l'apprécier ? C'est exactement ce qui m'est arrivé avec ce roman. Histoire de nuancer ce propos, je précise quand même que ce n'est pas non plus la meilleure histoire que j'ai lue et, à la première comme à la deuxième lecture, j'ai trouvé qu'une grande partie du livre était trop lente dans l'avancement de l'intrigue annoncée par le quatrième de couverture, et oserais-je dire... sans grand intérêt ? J'entends d'ici les fans de Nalini Singh (dont je fais partie), crier au scandale. Mais je m'explique.

    Elena est une chasseuse de vampires née, chargée par l'archange Raphaël de traquer un tueur. Très bien. Je dois même admettre que le lien vampires/anges est suffisamment inattendu voire intrigant, pour qu'on prête attention à cette série. Oui mais voilà, bien que l'enquête soit intéressante, j'ai trouvé qu'elle était bien trop survolée (sans jeu de mots), car écrasée littéralement par la romance, et surtout, par le désir sexuel que provoque Elena sur Raphaël. Si bien que dès que l'héroïne vient le voir pour avoir, enfin, des précisions sur l'enquête, ou juste savoir qu'elles sont les directives à suivre, Raphaël ne lui en donne aucune car il ne pense qu'à une chose : la posséder, dans tous les sens du terme. Et du coup, ça n'avance pas. Ou très lentement.
    Je sais bien que c'est le concept de ce genre littéraire de mettre la romance au premier plan, mais tout de même, c'est dommage pour l'histoire de fond.

    Ce sont les personnages secondaires qui au final, m'ont fait tenir jusqu'au bout. Et je pense surtout à Illium, l'ange aux ailes bleues et aux yeux d'or qui, si son personnage est un développé dans de futurs livres, peut être intéressant.

    Le final est inattendu, en tout cas, je ne m'attendais pas à cette chute (sans jeu de mots non plus, mais vous comprendrais pourquoi ça peut en être un en lisant le roman ^^ ), ce qui est aussi un point positif.

    Je me laisserais sans doute tenter par le deuxième tome, mais comme j'aime que moyennement Elena et Raphaël... ce n'est pas dans mes priorités de lecture.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :