• "Clio Kelly et l'éveil de la gardienne", d'Angélique Ferreira

     

    "Clio Kelly et l'éveil de la gardienne" - d'Angélique Ferreira -

    Editions du Petit Caveau
    Collection : Sang d'ailleurs

    Résumé : Clio Kelly 22 ans est journaliste au journal de l’Opéra, alors que la vie a Paris est d’un calme Olympien, une série de meurtre dévaste le Gévaudan. Ceux-ci sont la réplique exacte de meurtres commis de 1764 à 1767. Envoyé sur place en compagnie de son partenaire Morgan Chevalier les meurtres seront de plus en plus sanglants et terrible. Commence alors une course contre la montre pour arrêté l’homme ou la créature qui se dissimule derrière ses meurtres.

    Lu spécifiquement pour la deuxième manche des "Jeux Livresques", je vais vous présenter "Clio Kelly et l'éveil de la gardienne", d'Angélique Ferreira. Et pour tout vous dire, il n'est pas à moi celui-là, mais à ma sœur qui m'a dit que justement, un personnage y portait mon prénom. Avant de conclure ce deuxième jeu livresque en parlant du personnage d'Anaïs (oui, c'est mon prénom), je vais parler de ma lecture et de ce livre.

    Édité par "Le Petit Caveau", ce livre est le premier tome d'une série. C'est un tout petit roman qui se lit bien et vite, un peu trop vite à mon goût, les évènements s'enchaînent très logiquement c'est vrai, sans lenteur inappropriée... mais trop vite malgré tout. Certaines choses aurait méritées qu'on s'y arrête un peu plus (mais je reviendrais dessus). En tout cas, le thème lui, est assez original pour me plaire - parce que j'ai horreur de la sensation de "déjà lu" - et du coup, j'ai aussi compris pourquoi ma sœur tenait à se le procurer, il associe brillamment deux sujets qu'elle aime par dessus tout : la Bête du Gévaudan et la mythologie grecque. Elle et moi lisons beaucoup, et bien sûr, on parle aussi de nos centres d'intérêts respectifs, ce qui fait que sur ces deux sujets précisément, je suis (presque) aussi calée qu'elle.

    Je tenais d'ailleurs à féliciter l'auteur pour avoir avec justesse réussi à mêler ces deux thèmes pourtant si éloignés l'un de l'autre, d'autant qu'on lui reconnait tout de suite de véritables recherches sur l'histoire de la Bête (ma sœur à tous les livres traitant du sujet, dont celui de Michel Louis - qui est cité - et pour certains d'entre eux m'en a fait des lectures ou des comptes-rendus, s'en est parfois suivi de longs débats de plusieurs heures sur la nature véritable de cette Bête... oulà, je m'égare moi...).

    Mais comme je le disais au début, je regrette la petitesse du roman, j'aurais aimé une intrigue plus longue, plus développée, davantage de suspens. Autant en ce qui concerne la Gardienne (Mon pseudo, en partie !!) que le déroulement de l'enquête menée sur ces étranges meurtres survenus en Gévaudan. En revanche, j'ai apprécié ce lien invisible entre Clio et Morgan, qui sans qu'aucun des deux ne se souvienne, se sont connus dans leur vie précédente. Malgré leur amnésie (provisoire à n'en pas douter), ils sont attirés l'un vers l'autre, des âmes sœurs en somme, avec aussi un côté "Roméo et Juliette". Mais leur vie présente risque d'être aussi compliquée que leur passé. A voir dans le prochain tome...

    On comprend très vite que deux religions principales sont mises en avant concernant les personnages principaux : les christianisme avec ses archanges, et les divinités grecques. Les uns comme les autres se sont réincarnés parmi les mortels, comme Clio.

    Clio est donc réellement la Muse de l'Histoire - et ne fait pas qu'en porter le nom - et c'est le dieu Hermès, son frère, qui sous la forme d'un renard veille sur elle, d'autant plus qu'elle ne se souvient pas vraiment de sa vie en tant que déesse.

    L'idée, fort sympathique, amusante et originale de cette réincarnations des dieux grecs, me poussera sans aucun doute à lire la suite. Et puis, je veux savoir ce qu'il adviendra de Clio et Morgan, qui lui aussi a été quelqu'un d'autre, mais je ne dévoilerais pas tout.

    ******************************************************************************************************************

    La lecture de ce livre m'a permis de jouer au "Jeux Livresque" de la semaine

     
    Jeux Livresques 2 : "Clio Kelly et l'éveil de la gardienne" - d'Angélique Ferreira -

    Semaine 2 : votre prénom dans un livre

    Vous l’avez déjà rencontré ? Alors prenez en photo une page du livre où on retrouve votre prénom ou votre pseudo. A défaut de l’avoir rencontré, essayez de trouver un livre où un personnage s’appelle comme vous. Une petite présentation du personnage en bonus, ça peut-être amusant !

    *** *** *** *** ***

    Alors parlons du personnage d'Anaïs. Alors oui, c'est chouette de voir son prénom dans un roman (et ça fait assez bizarre aussi) mais... j'aurais préféré un autre genre de personnage. Et bien oui, comprenez moi, j'étais contente de rencontrer une petite serveuse rigolote et à première vue un peu timide... mais elle s'est avéré être une véritable psychopathe, légèrement meurtrière sur les bords...

    "Clio Kelly et l'éveil de la gardienne" - d'Angélique Ferreira -

    Mais ce qu'il y a de bien avec ce roman, c'est que j'y retrouve mon prénom et mon pseudo !

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Juin 2013 à 21:01

    Ah, ouais, c'est pas trop à quoi on s'attendrait...
    Avec mon prénom j'ai aussi une femme qui ne marie que des hommes veufs et riches lol

    2
    Hylonomé
    Jeudi 13 Juin 2013 à 21:22

    Je me doutais que ce livre allait te plaire.

    3
    AngeliqueFerreira
    Samedi 15 Juin 2013 à 09:43

    Bonjour,

     

    Je vous remercie pour cette jolie Chronique :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :