• Dark-Hunters #11 - The Dream Hunter (Chasseur de rêves)

    Dark Side of the Moon (Lune Noire)Tome 11 de la série des Dark-Hunters

    Résumé :

      Arikos était un Oneroi, aujourd’hui dans les rangs des Skotis il est voué à une torture éternelle dans le royaume d’Hadès. Il parvient cependant à s’attendre avec le dieu des Enfers, qui lui offre une semaine sur terre en tant que simple mortel. Il doit en échange, lui offrir l’âme d’une mortelle qu’il a lui-même choisi. Si il réussi, il restera libre dans le monde des Hommes, s’il échoue, il retourna sans le Tartare, où il errera comme une ombre pour l’éternité.

     Megera Kafieri n’a qu’une obsession, retrouver la cité d’Atlantide, comme le souhaitait son père. Avec une petite équipe d’archéologue, malgré les moqueries des ses confrères, elle s’entête…et si elle approchait du but ?

     Au cours d’un de ses expéditions elle trouve un homme dérivant dans la mer…et elle à l’impression de l’avoir déjà vu…dans ses rêves…


    Dans ce onzième roman de sa série phare, Sherrilyn Kenyon pour la première fois met en scène un de ses Dream-Hunter. Autre branche de Chasseurs dans la pyramide de protection, ils épaulent à leur manière les Dark-Hunters et les Were-Hunters pour protéger l'humanité. On ne les avait aperçus jusqu'ici, qu'en tant que personnages secondaires. D'abord dans Night Pleasures (Les démons de Kyrian) avec D'Alerian, qui veille sur Kyrian, dans Kiss of the Night (La descendante d'Apollon), avec D'Aria, qui elle veille sur Wulf et va jouer un rôle majeur dans son histoire avec Cassandra, M'Adoc aussi, qui a un rôle important mais peut-être mal perçu dans dans intégralité, dans Dance with the Devil (Le loup blanc). Concernant ce dernier, un mystère plane après la lecteur de ce livre : Pourquoi refuse t-il d'être appelé par son vrai nom ? Pourquoi ce prénom est identique à celui du père de Nick Gautier ? Cet homme a des secrets...

    La principale particularité de ce roman, c'est que c'est un bond dans le passé, en effet, l'action se déroule en 1996, bien avant les évènements du tome 1 (en 2002 ou par là). Et puis, on est très loin de la Nouvelle-Orléans, et même très loin de l'Amérique... nous naviguons sur les eaux grecques ! On découvre quelques personnages intéressants, comme le sarcastique frère d'Arik, Solin, qui je pense, pourrait être développer dans l'avenir. Et ZT, le Chthonien, qui même s'il n'est que de passage (très bref le passage), pique ma curiosité du simple fait qu'il est un semblable de Savitar. J'ai adoré rencontrer aussi Hadès et Perséphone, l'occasion aussi pour Kenyon de faire un clin d'oeil au mythe d'Orphée et Eurydice et d'évoquer l'histoire d'amour entre Artémis et Orion... Je me demande demande s'il en sera de nouveau question un jour, car cette anecdote sur Artémis, glissée mine de rien entre deux lignes et appuyée par Arik, lui-même un dieu, tend à prouver qu'Artémis elle aussi, cache aussi des choses sur sa personnalité et son passé... ne serait-elle pas si garce, au fond ?

    En France, l'éditeur a fait le choix étrange de créer une série à part pour les livres de la série dans les héros seront des Dream-Hunters. En tant que lectrice VO pour cette série, je ne comprend absolument pas ce choix éditorial, d'autant plus que Sherrilyn Kenyon elle-même, à de nombreuses occasions, à précisé que "Dark-Hunters, Were-Hunters, Dream-Hunters et Hellchasers sont des personnages qui font tous partie de la série Dark-Hunter". Et puis, comme selon le site de l'auteur, seuls 5 titres prétendent à cette particularité dans la série, et que le dernier est paru en 2011, je ne vois pas l'intérêt. Rien ne dit que Sherrilyn Kenyon écrira beaucoup ou régulièrement des livres avec des Dream-Hunters pour héros.
    Non, ces livres font partie de la série. Et il suffit de les lire pour sans rendre compte.

    Avec l'histoire d'Arik, c'est le mythe de l'Atlantide que Sherrilyn Kenyon met en avant, et de fait, ce livre a beaucoup à voir avec le charismatique Acheron et sa mère Apollymi, qui tient un rôle que je qualifierais de majeur dans ce livre. On retrouve Katra sous un nouveau jour, et elle semble avoir un lien, encore indéfini avec Artémis... et bon sang, le bateau s'appelle le Simi !!! Pourtant Acheron n'est pas évoqué, il est inconnu pour les membres d'équipage... étrange...

    Dark-Hunters #11 - The Dream Hunter (Chasseur de rêves)Sur le net, les avis sabordent en masse ce livre jugé trop différent, qui s'éloigne des Dark-Hunters mais pourtant, il n'est pas plus différent que les livres dont les héros étaient des Were-Hunters (Garous), qui eux n'ont aucun lien avec les Dark-Hunters, à l'inverse des Dream-Hunters.
    Je pense que beaucoup de lecteurs sont influencés en grande partie par le choix éditorial, comme il est présenté comme une nouvelle série (et qu'il est écrit nulle part qu'ils ont un lien avec les autres livres), ils sont d'emblée perçus et appréhendés différemment. Et devant le nombre d'avis négatifs, plusieurs les évitent, tout simplement. Et c'est dommage, car Sherrilyn Kenyon nous montre simplement à sa façon un nouveau type de personnage qui a son importance dans cet univers, comme elle l'a fait précédemment pour les Were-Hunters, puisqu'ils travaillent de paire avec les Dark-Hunters et surtout, ils ouvrent de nouvelles possibilités pour l'avenir de cette série.

    Ce serait vraiment un tort de faire l'impasse sur ces livres, car on louperait des pans entiers de la série.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :