• Dark-Hunters #12 - Devil May Cry (Le Dieu déchu)

    Devil May Cry (Le Dieu déchu)Tome 12 de la série des Dark-Hunters

    Résumé :

    Sin voue une haine féroce à Artémis. Ancien dieu, issu du panthéon de Sumer, ses pouvoirs lui ont été retirés par la déesse  grecque. Aujourd’hui, il compte parmi les Dark-Hunter et compte bien un jour, se venger et récupérer ce qui était sien.

     Une nuit, alors qu’il vient de tuer un gallu, il parvient à capturer une femme qu’il croit être Artémis. C’est en réalité Katra, l’une de ses kori…et si elle lui permettait d’arriver à ses fins ?


     Au début du roman, Katra apparait comme une petite fille fragile, quoique, mais ensuite, je retrouve la Katra que je voyais dans les autres. Elle a gardé son franc-parler, son sang-froid...et quelque part, son sens de l'humour qui fait penser un peu (voire beaucoup) à celui d'Acheron. Elle tient tête à Artémis aussi...J'admets qu'elle a changé un peu, mais pas complètement...

    Sin lui apprend à Katra la technique de combat contre les gallus, parce qu’ elle ignore ce qu'ils sont, ne sait ni leur point faible, ni leur points forts, ni leur technique de combat. Cette scène ne m'a pas vraiment dérangée, au contraire, elle montre que bien que puissante, Katra ne sait pas tout ! Et heureusement, sinon l'histoire n'a plus d'intérêt.

     Le panthéon de Sumer est respecté et le découvrir à travers les yeux de Sherrilyn Kenyon est plaisant...

     On accroche tout de suite avec Sin, le héros, dieu déchu entré dans les rangs des Dark-hunters, sans en être un, car il ne veut rien devoir à Artémis. Il ne tue pas les Daimons, mais les Gallus, qui viennent de son panthéon. Avec Acheron, il est le seul à savoir les combattre, d’où sa présence dans les rangs des guerriers immortels.

    Sa façon de voir les choses et de combattre, radicalement différente de ses « collègues » est particularité à la fois amusante et effrayante. Son attachement à sa famille et à ceux qu’il a aimé rajoute une intensité émotionnelle parfaite dans cette histoire.

    Dark-Hunters #12 - Devil May Cry (Le Dieu déchu)Par contre, point de vue traduction, j'ai noté quelques erreurs : un français parfois approximatif (mais pas toujours heureusement), une ou deux fautes de conjugaison, une erreur de nom aussi ("Kit" à la place de "Kat" ; « Sallu » à la place de « Gallu ». Et un énorme amalgame entre les "Gallus", subitement appelés "Démons", du coup on pense aux DAIMONS (les Apollites immortels)...et on se demande ce qu'ils fichent là...jusqu'à ce que l’on comprenne que ce n'est pas ça...bref…

    Les "Je suis Ok" ; "elle est OK" ne m'ont pas vraiment dérangée, même si l'expression n'est pas française. Il ne faut pas perdre de vu que ça se passe à Las Vegas, en Amérique...et là-bas cette expression est utilisée. Sur ce coup là, c'est traduit d'après l'original.
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :