• Dark-Hunters #2 - Night Pleasures (Les Démons de Kyrian)

    Night Pleasures (Les Démons de Kyrian)Résumé :

    Amanda Devereaux a été enlevée, et se réveille menottée à un homme.
    Il s’agit de Kyrian qui la confond d’abord avec sa sœur jumelle, Tabitha. Cette dernière à vraiment un don pour s'attirer les pires ennuis, et voilà qu'Amanda en paie  les frais ! Car Kyrian, comme les vampires (mais il n’en est pas un !), ne peut pas marcher au Soleil.
    Et bien entendu, un démon veut à tout prix voir disparaître Kyrian... mais aussi Tabitha ! Pour protéger sa sœur, Amanda doit se convaincre de faire confiance à ce parfait inconnu. 
     Les menottes s’avérant indestructibles, forgées par les dieux eux-mêmes, à la nuit tombée, Amanda, toujours menottée, l'emmène donc chez Grace Alexander. Celle-ci connaît quelqu’un capable de défaire les menottes... Héphaïstos, bien sûr, beau-père de Julian…


     L’histoire de Kyrian. On s’en doutait, sinon il n’aurait pas été mentionné dans le livre précédent. Et avec Les Démons de Kyrian, on entre cette fois clairement dans l’univers des Dark-Hunters, tout, ou presque, est expliqué dans cette histoire : ce qu’ils sont, ce qu’ils combattent, leurs lois et leurs pouvoirs…leurs faiblesses aussi. Leur malédiction…

    On revoit Julian et Grace et c’est heureux ! Les deux amis se retrouvent alors que tous les deux pensaient l'autre mort. Et c'est par Julian que nous apprendront une partie du passé de Kyrian, et ce que sont les Dark-Hunters. On découvre aussi d’autres visages récurrents pour la suite : les sœurs Devereaux, Tate, Acheron bien sûr, l’énigmatique leader des Dark-Hunters aux improbables couleurs de cheveux… mais dont les secrets vont se dévoiler dans chacun des romans qui suivront. 

    Night Pleasures (Les Démons de Kyrian)On rencontre Artémis, et aussitôt, on la déteste !
    Un sentiment qui est encore loin, à ce stade, de changer.

    J’aime beaucoup ces romans, qui traitent une sorte de « nouveau vampirisme ». Car les Dark-Hunters ne sont pas, et ne seront jamais vraiment des vampires (Kyrian le répète souvent…), ils ne se nourrissent pas de sang car ils n’en ont pas besoin pour survivre…en revanche, ils ont les mêmes armes et les mêmes faiblesses. Leurs proies, les Daimons, sont ce qui s’en rapproche le plus, mais là encore, ce n’est pas de sang qu’ils se nourrissent (exception de celui des leurs…) mais des âmes…

    C’est l’occasion aussi de rencontrer pour la première les Dream-Hunters, grâce à D’Alerian… des dieux des rêves qui veillent à leur manière sur le sommeil des Chasseurs, et leur évitent de se perdre dans les souvenirs douloureux de leur passé.

    Ma première lecture de cette histoire était la version française. Puis je l’ai lue en version originale et là…le choc ! Car même si je savais que beaucoup de passages dans des premiers tomes étaient modifiés pour coller à un style plus « harlequins », j’ai été étonnée de voir qu’un grand nombre de paragraphes très suggestifs n’existaient même pas dans la version originale.
    Ce qui donne un ton complètement différent à l’ensemble du roman… dommage.

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :