• Jeux Livresques 12

    Jeux Livresques 12


    Semaine 12 : Plus beau souvenir livresque ?

    Est-ce une rencontre avec un auteur, une journée au salon du livre, un moment de lecture avec un livre qui fait rêver…? Si aucun ne vient, quel est l’auteur que vous rêvez de rencontrer ?

    Le jour où j'ai été écouter Dominique Rankin, invité à La Boîte à Livres de Tours, qui parlait de son livre "Ils nous appelaient les sauvages". Ce n'est pas un roman, c'est un témoignage. Il n'est pas écrivain mais son récit mérite d'être connu.

    Cet homme était destiné à succéder à son père à titre de chef héréditaire et homme-médecine, mais l'envahissement des territoires autochtones par les Blancs et l'intégration forcée à leur société change radicalement le cours de son existence. Son histoire c'est celle de milliers d'autochtones à travers le Canada. Arraché à ses parents et à sa culture, il grandit dans le pensionnat des petits Sauvages avant de retrouver la liberté, son peuple et ses origines.

    Jeux Livresques 12J'ai été très émue par cette rencontre, par son témoignage. Il a fait partie des derniers à être né dans la forêt, dans un tipi... il a été enlevé à ses parents par les missionnaires qui l'ont ensuite enfermé dans un pensionnat afin de l'éduquer comme un Blanc. L'idée donc, c'était de faire de ces enfants de bons petits Blancs. Encouragés par les autorités gouvernementales, les religieux s'étaient arrogé le droit de «tuer l'Indien dans l'enfant». Pour y parvenir, tous les moyens étaient employés.

    Les religieux n'appelaient pas les enfants qui leur étaient confiés par leur nom mais par un numéro. Le sien, c'était le 47. Si les enfants parlaient leur langue entre eux, les missionnaires leur lavaient la bouche à l'eau de Javel. Car bien sûr, on lui interdisait de parler sa langue (il ne pouvait donc plus communiquer avec ses parents), il a même été renommé (Dominique Rankin n'est pas son vrai prénom)... mais il n'a jamais oublié. Mais il en est sorti brisé.

    Heureusement pour lui, il a été soutenu par les Anciens.

    Aujourd'hui, malgré toutes les horreurs qu'il a vécu pendant cette période (violences, humiliations, viols), il a aujourd'hui pardonné à ses tortionnaires. Et de ça, je suis très admirative. Mieux encore, il a renoué avec ses origines et est devenu homme-médecine, shaman.

    Un récit poignant, qui permet de ne pas oublier que ces évènements n'ont pas tous eut lieu à l'époque du Far West mais qu'il ont bien perduré tardivement, au cours du XXe siècle.

    Un magnifique souvenir pour moi.



     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :