• Once Burned, de Jeaniene Frost

    "Night Prince" est la série dérivée de "Chasseuse de la Nuit"

    J'ai récemment lu, et donc découvert, l'univers vampirique de Jeaniene Frost, en lisant sa série "Chasseuse de la Nuit", et comme beaucoup je pense, je suis tombée sous le charme de Vlad....je n'ai pas résisté à la tentation d'avoir cette série dérivée sur mon étagère...en anglais bien sûr !

    Résumé (traduit par la Gardienne) :

    C’est une mortelle aux pouvoirs obscurs…
    Après un accident tragique qui a marqué son corps et détruit ses rêves, Leila ne s’imaginait pas que le pire était à venir…
    Des pouvoirs terrifiants lui permettent de canaliser l’électricité et d’apprendre en un seul contact, les plus noirs secrets des personnes qu’elle touche ! Leila est donc vouée à une vie de solitude, jusqu’à ce qu’elle se fasse kidnapper par des créatures qui la forcent à lancer un signal de détresse au plus tristement célèbre vampire de l’histoire.
    C’est le prince de la nuit….
    Vlad Tepesh a inspiré la plus célèbre légende vampirique de tous les temps, mais quoi que vous fassiez ne l’appelez pas Dracula! Sa capacité à contrôler le feu a fait de lui l’un des vampires les plus craint au monde; mais ses ennemis ont trouvé une arme dont ils vont se servir contre lui: une magnifique humaine avec des pouvoirs à la hauteur des siens.
    Toutefois lorsque les deux se rencontrent, le feu de la passion les embrase, menaçant des les consumer tous deux. Il leur faudra donner tout ce qu’ils ont pour combattre un ennemi résolu à les faire périr dans les flammes…

    Once Burned, de Jeaniene FrostPremier tome du spin off de "Chasseuse de la nuit". Quand j'ai commencé les livres de Jeaniene Frost, j'ai instantanément été séduite par Vlad... le prince de Wallachie en personne, le voïvode. Un homme historique devenu légendaire qui a toujours piqué ma curiosité. J'ai tout de suite "craqué" pour cette "nouvelle version littéraire" imaginée par Jeaniene Frost, de celui qui est devenu sous la plume de Bram Stoker, le Prince des Ténèbres, le comte Dracula. Peu de temps après avoir lu le Tome 4 de "Chasseuse de la nuit", j'ai couru à ma librairie le commander... une semaine plus tard (le temps pour moi de lire les deux tomes du "Monde de la Chasseuse de la nuit"), je l'avais sur ma table de nuit.

    D'ailleurs, je précise que, d'un point de vue chronologique, il se situe après l'histoire de Mencheres... ("Le Monde de la chasseuse de la nuit " Tome 2 - L'étreinte des Ténèbres ).

    Oui, mais alors, mon avis dans tout ça ?

    Aucun regret ! Cette série tient ses promesses ! En tout cas, elle correspond à ce que j'imaginais, à ce que j'attendais. Je ne vais pas rappeler tous les détails de l'histoire, il suffit pour ça de lire le résumé en quatrième de couverture.

    Leila connait l'existence des vampires, elle travaille avec l'un d'eux. Il est à la fois son collègue et son meilleur (son seul) ami, et lui veille sur elle comme si elle était sa fille. Elle a des particularités qui l'empêchent d'avoir une véritable vie sociale. Suite à un accident qui coûta la vie à sa mère et lui valu de nombreuses cicatrices, elle est électrique, dans le vrai sens du terme. Elle peut aussi, par le touché (d'objets, mais de personne aussi parfois), voir l'avenir, ou le passé d'une personne... mais aussi se connecter à l'esprit des gens. C'est de cette manière qu'elle contacte Vlad, à la demande d'ennemis du vampire légendaire qui veulent savoir où le trouver.
    Prisonnière, elle en profite pour lui demander de l'aide... intrigué par ses pouvoirs, il accepte.

    Pour la protéger, Vlad l'emmène chez lui, en Roumanie. Oh, merci Madame Frost ! Je n'imaginais pas un livre consacré à Vlad qui ne se passerait pas dans les Carpates.

    Leila est une héroïne au caractère fort mais qui a aussi ses faiblesses, elle est loin d'être une jeune fille effarouchée, elle ne perd pas son sang-froid face aux ennemis et n'hésite pas à tenir tête à Vlad. Elle se moque de son obsession pour Dracula... et bien oui, parce qu'au départ, malgré toutes les évidences, elle pense avoir devant elle un vampire excentrique, prétentieux (ça, c'est un peu vrai), qui joue sur un nom qu'il s'est donné... alors elle va même jusqu'à se moquer un peu de la famille du prince. De quoi faire fumer notre cher Vlad !... et là, elle comprend son erreur de jugement. Je pensais voir Vlad exploser, au contraire... il l'apprécie davantage.

    Vlad porte un intérêt particulier à Leila, ses pouvoirs l'intrigue et il éprouve une certaine attirance pour elle. Ses pouvoirs "électriques" ne l'atteignent pas, lui qui est pyrokinésique. Et puis, elle a pu voir involontairement quelques bribes de son passé, une scène en particulier : Vlad au bord d'une rivière, pleurant sur le corps sans vie d'une femme qu'il tient dans ses bras. Les lecteurs de "Chasseuse de la nuit" se rappelleront de l'anecdote évoquée par Vlad... la mort de sa femme qui s'est suicidée en se jetant dans la rivière pour échapper à leurs ennemis.

    Il est égal à lui-même, et on en apprend davantage sur lui, sa personnalité. On découvre certains aspects qui peuvent le rendre plus fascinant, plus désirable aussi. Il ne cache pas à Leila qui la veut dans son lit, et auprès de lui, et qu'elle finira par y venir de son plein gré ! Mais il lui dit aussi ceci : "I can give you honesty, monogamy, and more passion than you can stand, but not love. That emotion died in me long ago, as I suspect you already know." ("Je peux te donner l'honnêteté, la monogamie, et plus de passion que tu ne pourras le supporter, mais pas d'amour. Cette émotion est morte en moi il y a longtemps, je suppose que vous le savez déjà.") Il avoue être très sélectif dans le choix de ses amantes, car même s'il peut tout perdre, son corps est la seule chose qui lui appartiendra toujours... alors il ne le partage pas avec la première venue. Et il ne lui a pas menti... de son propre aveu, il n'a eut que dix amantes, et deux épouses au cours de sa longue vie.

    Vlad ne l'aimera peut-être jamais... mais Leila elle, sachant pourtant dans quoi elle s'engageait, commence à l'aimer. Elle en oublie la mise en garde de son ami, qui lui a affirmé qu'il lui brisera le cœur.

    Le final m'a laissée sur ma faim... je veux la suite !!

    Sortie française le 22 février 2013, aux Editions Bragelonne
    Titre français : La Mort dans l'âme

     


  • Commentaires

    1
    Kaoru83
    Jeudi 28 Mars 2013 à 21:41

    Je ne lis pas encore de bit-lit il faudra que j'essaye.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :