• Riley Jenson, Tome 1 - de Keri Arthur

    Riley Jenson, Tome 1 : Pleine LuneRésumé : Riley est une dhampire : un croisement entre loup-garou et vampire, bien que sa première partie domine sur la seconde, comme pour son frère, Rhoan. Celui-ci étant en plus son jumeau, le lien qui les unie est très puissant. Alors quand Riley a l'impression que son frère est en danger, elle n'hésite pas à agir. D'autant plus que les gardiens disparus ces temps-ci ont une petite tendance à être retrouvés morts...
    Mais alors qu'elle rentre chez eux pour le joindre, voilà qu'elle trouve sur son paillasson un vampire nu amnésique. Celui-ci s'avère être un ami de Rhoan, qu'il devait venir voir. Mais le frère de Riley semble avoir disparu...


    Lecture totalement imprévue ! Totalement spontanée ! Après la grosse déception de "La Meute du Phoenix", je craignais de retrouver encore une énième série du genre et dans laquelle, en plus, le scénario serait immanquablement du déjà vu. Et il y en a... mais pas seulement et finalement, après quelques doutes (pourquoi les loups-garous de nos jours ont nécessairement une vie débridée, au point de sauter sur tout ce qui bouge et sans aucun complexe ?), j'ai apprécié l'univers futuriste créé par Keri Arthur. C'est de romance oui, mais derrière il y a aussi une véritable histoire de fond (merci !). Manipulations génétiques, monde futuriste à souhait, espionnage, laboratoires douteux, Beaucoup d'éléments m'ont rappelé la dernière saison de la série TV "Dark Angel" (mais je m'égare là).

    Bien sûr, on retrouve les traditionnels vampires et métamorphes de tous poils. Sur le quatrième de couverture il est écrit que "les fans de Charlaine Harris vont apprécier". C'est juste, mais j'espère vraiment qu'à l'inverse de True Blood (La communauté du sud), les livres se bonifient avec le temps.

    Pour le "déjà vu" : association vampire/loup-garou et l'héroïne au milieu qui ne sait pas dans quels bras se jeter, alors accepte toutes les propositions qui passent. Riley hésite mais finalement se les fait tous, parce qu'après tout, elle est une louve, et c'est dans sa nature (ah ! Ces loups ! Quel exemple ! ) J'avoue que le fait que Riley soit très penchée sur la chose (dû à son côté loup-garou), et quelque peu rédhibitoire.
    Re-déjà vu : le concept d'âme soeur qui semble aujourd'hui l'idée glamour associée aux loups-garous. Et du coup, tout le monde l'utilise. Ca me donne l'impression que c'est un moyen trouver pour minimiser le sexe à outrance, un peu comme pour dire "Oui, nos loups sont des bêtes de sexe qui change de partenaires comme de chemises, collectionne les amants, mais le but, c'est de trouver, un jour, l'amour, le vrai, et c'est tellement romantique !" (après, ce n'est que mon ressenti).

    Pour contrebalancer la "sexattitude" des loups, il y a Quinn, le vampire, le total opposé des loups, mystérieux, un personnage blessé... mais qui m'a agacé dans son refus systématique de comprendre la véritable nature de Riley. Même si la fin n'est pas une grande surprise en ce qui le concerne, je me demande ce que l'auteur veut vraiment faire de ce personnage. Sa « stabilité » psychologique est un atout, surtout en ce qui concerne Riley, et je trouverais dommage qu'il ne soit seulement qu'un prétendant de plus.

    Bien que je n'adhère pas aux tendances nymphomanes des loups-garous, cette situation "particulière" est plutôt bien défendue par Riley. D'autant plus qu'elle est aussi à moitié vampire et qu'elle doit aussi lutter contre la soif de sang qui peut facilement supplanter sa soif de sexe. Ça passe et surtout, ça ne prend pas toute la place dans le roman, les scènes "hot" restent très soft et très bien écrites, elle ne dures pas pendant des pages et des pages, laissant ainsi la place pour une intrigue complexe et passionnante.

    Ce qui est appréciable : le fait que l'intrigue générale n'est pas entièrement élucidée à la fin du livre (ça aurait même plus qu'étrange si une intrigue si complexe avait été gérée et bouclée si rapidement), on ne fait qu'un petit pas dans la résolution du problème, et du coup, on en redemande facilement (je ne vous cache pas que j'ai enchaîné avec le deuxième tome).

    Bon moment de lecture, sans être un coup de coeur absolu.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :