• Cette série est un curieux (mais réussi) mélange de fantastique, de romance et de mythologie dans notre monde actuel. L'idée en elle-même est simple mais l'univers lui est plutôt complexe et surtout, très vaste. On y retrouve quatre catégories de personnages. Tout d'abord les Dark-Hunters, qui ont donné leurs noms à la série. Ils sont tous à l'origine des hommes ou des femmes, des guerriers ou des soldats qu'une trahison à entraîné vers une mort violente. Tous ont vendu leur âme à la déesse Artémis en échange de leur vengeance. Dès lors à son service, ils sont immortels et vouent leurs vies à la chasse aux Daimons (engendrés par Apollon) qui s'attaquent aux humains pour dévorer leurs âmes. Sherrilyn Kenyon revisite le mythe du vampire...car les Dark-Hunters n'ont sont pas.

    A leurs côtés, on découvre les Dream-Hunters, des dieux du Sommeil, maudits par Zeus, qui veillent sur le sommeil des humains et de toutes les autres créatures, dont les Dark-Hunters qu'ils aident souvent pour gérer leurs souvenirs devenus cauchemars... Il y a aussi les Were-Hunters (des Garous), descendants du roi Lycaon. l'auteur nous dévoile deux espèces dans cette caste, d'un côté des Katagarias (des animaux pouvant prendre forme humaine) et de l'autre leurs ennemis les Arcadiens (des hommes capables de se transformer en bêtes).

    Depuis peu, nous avons aussi découvert les Hellchasers, menés par le fils de Lucifer...

    La romance à l'origine, ce n'est pas vraiment ma lecture de prédilection. Quand j'ai commencé cette série, j'avoue avoir manqué de l'arrêter face à l'écriture très "Harlequin"...jusqu'à ce que, lassée t'attendre (il y a eut une pause de deux ans entre le tome 9 et le tome 10), je laisse de côté l'édition française pour m'attaquer à la VO et là...je compris que le problème venait en fait d'un GROS problème de traduction dans les premiers romans (ça s'améliore après) !

    Au-delà de la romance, il y a une véritable intrigue, des livres qui se suivent dans un ordre chronologique précis, que l'histoire concerne un Dark-Hunter, un Dream-Hunter, un Were-Hunter ou un Hellchaser.

    Voilà encore une chose que je n'ai pas compris : le choix de l'éditeur français de scinder la série en deux (séparant les Dream-Hunters), sans expliquer aux lecteurs que malgré tout, il y avait un ordre à suivre. Car il est évident que tous ses romans font partie d'une même série.

    Mais alors, si la romance n'est pas ma tasse de thé, pourquoi avoir finalement accroché à cette série ? Pour l'intrigue générale, ou devrai-je dire, pour les intrigues, car d'un livre à un autre, l'auteur nous dévoile de plus en plus de mystères et d'interrogations.

    Et puis il y a le message véhiculé par l'auteur : même si vous avez vécu les pires horreurs, même si tout vous semble perdu, il y a toujours un espoir. Et si vous vous en donnez les moyens, vous pouvez changer votre vie. Un message d'espoir, donné par une auteur qui n'a elle-même pas eut une enfance très heureuse...

    Certes, le schéma reste répétitif quand on regarde seulement l'histoire de couple...mais pas plus qu'une autre série de même genre. Si on se penche sur l'histoire de fond en revanche, c'est une autre affaire, ça se complexifie de plus en plus. Finalement, les premiers tomes plantaient le décor en présentant les catégories de personnages essentielles, par la suite, c'est autre chose !

    Depuis peu,  un site français à été créé par des fans (dont je fais partie !) : ICI

    Ainsi qu'un forum sur lequel toutes les séries de l'auteur (que je lis aussi) sont développées

    LISTE DE LIVRES DE LA SÉRIE - DONNÉE PAR L'AUTEUR :

    Tome 1 : Julian of Macedon (nouvelle version de "L'homme maudit" prévue pour 2018).
    Tome 1 : L'homme maudit
    Nouvelle : The Beginning
    Nouvelle : Dragonswan
    Nouvelle : Phantom Lover

    Tome 5 : La descendante d'Apollon

    Nouvelle : Winter Born
       Nouvelle : Second Chance
    Tome 9 : L'homme-tigre
    Tome 10 : Lune noire
    Tome 12 : Le dieu déchu
       + Nouvelle : Holidays Gatherings, publiée à la fin de ce livre, dont elle est la continuité...
    (Absente dans la version française). 
    Tome 15 : Acheron 
         Nouvelle : Where Angels Fear To Tread
         Nouvelle : Shadow of the Moon
    Supplément : Redemption : Scène “bonus” de ce livre => Lisez la ICI (en français)
    Tome 23 : Styxx  
         Nouvelle : House of the rising son (vous pouvez aussi la lire avant "Styxx")
    Tome 24 : Son of No One
    Tome 25 : Dragonbane
    Tome 26 : Dragonmark 
    Tome 27 : Dragonsworn (à paraître aux États-Unis le 1 août 2017)
    Tome 28 : Battle Born (à paraître aux États-Unis le 4 août 2018)

     

     

    Et beaucoup, beaucoup d'autres à venir...


    *** *** *** *** *** *** *** *** *** ***

    Guide : The Dark-Hunter Companion, co-auteur Alethea Kontis (St. Martin's Griffin, 2007).

    Compilation de nouvelles : Dark-Hunter: An Insider's Guide, ebook (Vook Inc., 2010) (anglais)

     


    1 commentaire
  • Dark-Hunters #1 - Fantasy Lover (L'homme maudit)Résumé : Le jour de son anniversaire, Grace reçoit un livre offert par sa meilleure amie, Selena Devereaux. Il est censé offrir à sa détentrice un homme au service de ses moindres désirs pendant un mois. Pour cela, il suffit juste que Grace l'invoque par trois fois en prononçant son nom ‘’Julian de Macédoine’’, bien sûr, par une nuit de pleine Lune. Bien que sceptique, une fois seule, Grace fini par tenter l’expérience. Après tout, que risque t'elle ? Tous ces tours de magie ne marchent jamais ! Elle s'en amuse et invoque Julian... rien ne se passe, naturellement ! Et pourtant... tout à coup un homme apparait dans son salon ! Julian. Il lui apprend qu’il a été maudit par son propre demi-frère, Priape, car il avait alors défloré une de ses prêtresses…
    Loin de vouloir l’utiliser, comme toutes ses autres invocatrices avant elle, Grace, avec l’aide de Selena décide de lui venir en aide. Par le dieu Éros, elle découvre qu’elle est l’une des rare à pouvoir briser la malédiction lancée par Priape.


    Aux États-Unis, L’homme Maudit  (ou Fantasy Lover sous son titre original) n'est « hors catégorie » car il ne correspond ni à un Dark-hunter, ni à un Dream-hunter, ou encore à un Were-hunter. Néanmoins, il peut être considéré comme le Tome 1 de la série. Car c’est bien grâce à cette histoire qu’on découvre  une ville importante dans la série : La Nouvelle-Orléans. De même, on comprend les spécificités du monde inventé par Sherrilyn Kenyon : les dieux évoluant parmi les humains (Eros et Psychée, on les adore !), quelques personnages que nous ne cesseront de rencontrer par la suite : Selena, Grace… Julian ! Parce que Julian bien sûr, est un grand ami de Kyrian (Le Tome 2), d’ailleurs, il pense même l’apercevoir pendant un court instant mais croit l’avoir imaginé.

    C’est vrai, cette histoire est un peu « à part », mais pour moi c’est aussi un parfait préambule. Ce livre est aussi truffé de scènes « érotiques », dues entre autre à la malédiction que subit Julian… logique. En étant le fils d’Aphrodite et maudit par Priape, on se serait douté que la malédiction ne consistait pas à faire du tricot des millénaires durant ! Bref, c’est une histoire plaisante même si elle n’est pas, et de loin, ma préférée…Les plus romantiques d’entre nous se reconnaitront peut-être en Grace et son amour pour les livres. Et comment ne pas apprécier l’autre figure féminine : Selena. Ah ! Son humour et sa répartie donne vraiment le ton, un régal. Et bien sûr, il y a Julian… fils d’Aphrodite et d’un général spartiate.

    Dark-Hunters #1 - Fantasy Lover (L'homme maudit)Je dois dire que la traduction me pose problème. On se doute à la lecture qu’il y a un souci à ce niveau, car l’écriture est… simpliste, peut-être édulcorée, voire un peu « gnangnan ». J’ai entre autre tiqué lorsque Julian somme Eros d’apparaître en le qualifiant de… « saligot »… oui, comment dire ? C’est un peu vieillot… surtout quand on s’aperçoit qu’à l’origine (VO), on lui sert plutôt du « asshole ».   Un texte très « fleur bleue » donc, très « gentil »… mais qui n’est pas vraiment le ton donné dans la version originale du roman, en tout cas pas à ce point. 

    Je conseille donc à tout ceux et celles qui ont voulu commencer cette série, de ne pas se laisser influencer par ce premier tome... la suite de la série n'a rien à voir !


    votre commentaire
  • Night Pleasures (Les Démons de Kyrian)Résumé :

    Amanda Devereaux a été enlevée, et se réveille menottée à un homme.
    Il s’agit de Kyrian qui la confond d’abord avec sa sœur jumelle, Tabitha. Cette dernière à vraiment un don pour s'attirer les pires ennuis, et voilà qu'Amanda en paie  les frais ! Car Kyrian, comme les vampires (mais il n’en est pas un !), ne peut pas marcher au Soleil.
    Et bien entendu, un démon veut à tout prix voir disparaître Kyrian... mais aussi Tabitha ! Pour protéger sa sœur, Amanda doit se convaincre de faire confiance à ce parfait inconnu. 
     Les menottes s’avérant indestructibles, forgées par les dieux eux-mêmes, à la nuit tombée, Amanda, toujours menottée, l'emmène donc chez Grace Alexander. Celle-ci connaît quelqu’un capable de défaire les menottes... Héphaïstos, bien sûr, beau-père de Julian…


     L’histoire de Kyrian. On s’en doutait, sinon il n’aurait pas été mentionné dans le livre précédent. Et avec Les Démons de Kyrian, on entre cette fois clairement dans l’univers des Dark-Hunters, tout, ou presque, est expliqué dans cette histoire : ce qu’ils sont, ce qu’ils combattent, leurs lois et leurs pouvoirs…leurs faiblesses aussi. Leur malédiction…

    On revoit Julian et Grace et c’est heureux ! Les deux amis se retrouvent alors que tous les deux pensaient l'autre mort. Et c'est par Julian que nous apprendront une partie du passé de Kyrian, et ce que sont les Dark-Hunters. On découvre aussi d’autres visages récurrents pour la suite : les sœurs Devereaux, Tate, Acheron bien sûr, l’énigmatique leader des Dark-Hunters aux improbables couleurs de cheveux… mais dont les secrets vont se dévoiler dans chacun des romans qui suivront. 

    Night Pleasures (Les Démons de Kyrian)On rencontre Artémis, et aussitôt, on la déteste !
    Un sentiment qui est encore loin, à ce stade, de changer.

    J’aime beaucoup ces romans, qui traitent une sorte de « nouveau vampirisme ». Car les Dark-Hunters ne sont pas, et ne seront jamais vraiment des vampires (Kyrian le répète souvent…), ils ne se nourrissent pas de sang car ils n’en ont pas besoin pour survivre…en revanche, ils ont les mêmes armes et les mêmes faiblesses. Leurs proies, les Daimons, sont ce qui s’en rapproche le plus, mais là encore, ce n’est pas de sang qu’ils se nourrissent (exception de celui des leurs…) mais des âmes…

    C’est l’occasion aussi de rencontrer pour la première les Dream-Hunters, grâce à D’Alerian… des dieux des rêves qui veillent à leur manière sur le sommeil des Chasseurs, et leur évitent de se perdre dans les souvenirs douloureux de leur passé.

    Ma première lecture de cette histoire était la version française. Puis je l’ai lue en version originale et là…le choc ! Car même si je savais que beaucoup de passages dans des premiers tomes étaient modifiés pour coller à un style plus « harlequins », j’ai été étonnée de voir qu’un grand nombre de paragraphes très suggestifs n’existaient même pas dans la version originale.
    Ce qui donne un ton complètement différent à l’ensemble du roman… dommage.

     

    votre commentaire
  • Night Embrace (La Fille du shaman)Résumé :

    Sunshine Runningwolf, jeune artiste excentrique est sauvée par Talon, un Dark-Hunter, le jour de Mardi-Gras. Ce dernier, grièvement blessé, perd connaissance. Elle le ramène donc chez elle pour le soigner…
    A son réveil, il va de surprise en surprise… dans l’univers de Sunshine, où il ne semble pas avoir sa place et pourtant… attiré inexplicablement, elle fini par l’obséder. Puis il comprend sans pourtant y croire : Sunshine est la réincarnation de sa femme, Nynia. Il sait qu’elle sera en danger si elle reste avec lui, mais il ne veut pas l’abandonner à nouveau. Même si Sunshine, elle, ne sait rien du monde dans lequel il vit…

    J’adore Sunshine ! Je ne le répéterais jamais assez ! Dès le premier chapitre, sa maladresse ne m’a pas fait que sourire, mais bien éclatée de rire…car ça sonnait horriblement juste. Et on visualise tellement la scène.

    Dans La fille du Shaman on aborde un nouveau thème (avec les autres) : la réincarnation. Car on découvre dès le départ que la gentille Sunshine si maladroite n’est autre que la réincarnation de Nynia, la femme de Talon, quand il était alors humain. C’est aussi l’occasion d’entrevoir un nouveau panthéon, celui des Celtes…car il n’y a pas que les dieux grecs qui se promènent parmi les Hommes. C’est encore, et comme souvent quand on traite avec les dieux, une histoire de malédiction…de son vivant Talon a fait offense à Camulus, dieu de la guerre. En réponse, ce dernier l’a condamné à voir mourir tous ceux auxquels il aurait la faiblesse de s’attacher…

    Night Embrace (La Fille du shaman)Talon est un Dark-Hunter qui se démarque de ses semblables. Il vit reclus, dans le bayou avec comme chiens de garde deux magnifiques alligators. Il a le pouvoir de contrôler la météo, les tempêtes, et il sait se faire comprendre des animaux…fils d’un druide, on est en droit de se demander si quelques uns de ses talents n’étaient pas par hasard déjà là avant qu’il ne signe son contrat avec Artémis. Talon voit aussi l’esprit des morts…sa petite sœur Ceara ne l’a jamais quitté…leur attachement mutuel est très touchant.

    Dans ce livre, on rencontre les personnages centraux des romans qui suivront : Zarek, Wulf, Vane et Valérius…preuve en est qu’on peut toujours essayer de deviner qui sera le héros du prochain roman ! C’est le moment aussi d’introduire les Were-Hunters, une autre branche des Chasseurs…

    Ce qui reste dommage, ce sont les quelques scènes coupées au cours de la traduction…de nombreux passages sont tronqués voire entièrement supprimés. Pire ! Il manque le dernier chapitre (qui ouvre sur d'autres personnages tels que Zarek, Styxx et Valérius) et l'épilogue.

    Je prévois une relecture en VO prochainement...


    votre commentaire
  • Tome 4 de la série des "Dark-Hunters"

    Résumé :

    Suite aux évènements qui se sont déroulés à la Nouvelle-Orléans, Zarek est condamné.
    Sur le chemin du retour vers l’Alaska, il échappe de peu à la mort. Il ne veut pas mourir sans se battre. Artémis veut sa mort. Acheron le défend, et décide de lui envoyer Astrid, la plus jeune fille de la déesse de la Justice, Thémis. La Justice est aveugle, et c’est donc privée de ce sens qu’Astrid retrouve Zarek, grièvement blessé. Aidée par Sasha, un loup, elle tente de cerner ce Dark-Hunter qui refuse tout contact avec les autres et semble dépourvu de la moindre émotion. Tout en essayant de lui cacher sa véritable identité, elle l’observe… le temps lui est compté, si elle le déclare coupable, il sera condamné à mort.

    Suite directe du livre précédent…on découvre ce qu’il advient de Zarek, laissé en bien mauvaise posture après ce qui s’est passé à la Nouvelle-Orléans. L’âme torturée des Dark-Hunters…rempli de haine, avec un profond désir de mourir, on le croirait presque hermétique à la douleur. Zarek est l’incarnation du « type » de héros que j’aime, son histoire horrible est ce qui nous tient en haleine, car on veut savoir comment il s’en sortira, malgré son âme damnée.

    Il est condamné à mort, et naturellement, il doit être jugé. Un jugement très olympien car Acheron lui fait envoyer l’une des filles de Thémis pour le juger. Astrid est aveugle (comme la justice est censée l'être), et accompagnée par un étrange comparse, Sasha, un loup qui, on le comprend tout de suite, est en réalité un Were-Hunter. Il sera ses yeux.Dance with the Devil (Le Loup Blanc)

    Son passé pousse d'abord Zarek à rejeter Astrid... il n'aime personne, ne veut parler à personne et préfère la solitude. Mais ils sont piégés par le blizzard et elle est aveugle, ce qui va peser dans la balance pour lui. A force de persévérance et aidée par un Dream-Hunter, la jeune déesse va réussir progressivement à percer la carapace du plus détesté (et détestable) des Dark-Hunters. Et parviendra à découvrir ses secrets même ceux que lui-même a oubliés. Et contre toute attente, elle réussira l'exploit de lui faire découvrir les sentiments, et le bonheur dont il a toujours été privé dès sa naissance.



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique