• Bad Moon Rising (L'Astre des Ténèbres)- LECTURE VO -

    Tome 18 de la série des Dark-Hunters

    Résumé (traduit par Dark-Hunters Francophone):

    Fang Kattalakis n’est pas juste un loup. Il est le frère d’un des membres les plus puissant de l’Omegrion. Et quand la guerre éclate entre les lycanthropes, chacun doit choisir son camp. Et les ennemis sont contraints à des alliances fragiles.
     
    Lorsqu’Aimée, celle qu’il aime, est accusée de trahison envers son peuple, son seul espoir est que Fang lui, croit toujours en elle. Mais pour la sauver, Fang doit transgresser les lois de son propre peuple et perdre la confiance de ses frères.
     
    Ses choix pourraient alors sonner le glas pour les deux races, celle des loups et celles des ours, et changer leur monde pour toujours.
     
    La guerre est en marche, et le temps presse…

    L'histoire de Fang et Aimée, je l'attendais depuis longtemps. D'abord parce que leur histoire d'amour a commencé presque dès le début de la saga, ensuite parce que j'étais curieuse de voir comment ils allaient s'en sortir. D'un côté il y a la protection excessive du clan Peltier, pour elle, et de l'autre, l'ensemble de la meute Kattalakis pour lui. Et puis, un loup et une ourse ? Amants ? Ils sont un peu les "Roméo et Juliette" des Dark-hunters (ou plutôt des Were-Hunters), surtout depuis que les frères Kattalakis sont interdits de séjour au Sanctuaire.

    Je n'ai pas été très étonnée d'assister à un véritable retour en arrière en commençant ma lecture de Bad Moon Rising, logique, il fallait commencer par le début. Si bien que dans le premier chapitre, nous assistons à l'arrivée des frères Kattalakis à la Nouvelle-Orléans. Puis nous assistons aux évènements des livres précédents, cette fois à travers les yeux de Fang, ou le regard d'Aimée : l'histoire de Vane, l'histoire de Wren...

    Bad Moon Rising nous permet aussi de découvrir une autre facette de Fang, au delà du "moulin à paroles" qu'il était dans "La Fille du Shaman", il demeure un loup, un prédateur qui peut se montrer très violent (pouvant aller jusqu'à tuer sur un accès de colère, heureusement finalement que Vane est là pour le canaliser...). Fang a un côté sombre, très sombre... il rumine sans cesse une colère profonde. Finalement, on ne connait pas Fang... et on l'a vu très peu.

    On apprend aussi ce qui est arrivé à Fang pendant son coma : sa conscience, son esprit, piégé dans un univers que l'on pourrait comparer aux limbes, mais infesté de démons. Il y rencontre Thorn, que nous lecteurs, découvrons en même temps que lui, et ses Hellchasers, avec lequel Fang signe un contrat irréversible en échange de son aide : il entre ainsi dans son armée. Il traque et combat sans cesse les démons qu'il doit ramener vivants en Enfer. Il sortira de son coma changé, toujours Hellchaser donc, et encore plus amer... 

    Dark-Hunters #18 - Bad Moon Rising (L'Astre des Ténèbres)Aimée découvre son secret, mais le garde pour elle. Fang cache le secret d'Aimée, elle protège le sien. Mais en continuant de la fréquenter, il les met tous les deux en danger...vis à vis de leur clan respectifs mais surtout, à cause de son contrat passé avec Thorn ! Les Peltier, par certaines décisions vont mettre Savitar en colère, une grave erreur qui va avoir des conséquences dramatiques pour des personnages qu'on a rencontré dès les premiers livres de la série...chacun sait qu'il ne faut pas pourtant, vexer Savitar. Mais c'est aussi la guerre, dans toute guerre il y a des morts et il faut l'accepter. Toutes les histoires ne peuvent pas avoir une fin parfaite. Celle-ci est belle...mais très triste à la fois. Sherrilyn Kenyon nous démontre qu'il y a des histoires qui terminent bien... mais que le prix du bonheur est parfois élevé !

    Je ne m'attendais pas à cette disparition...  Sur la demande insistante de Simi, qui a sa manière si particulière va "gronder" Savitar (Aimée est son amie), ce dernier va donner la possibilité à ce couple hors-norme de pouvoir s'ils le souhaitent, avoir des enfants. Comme Simi, je suis donc préssée de voir naître des petits "bwolfs" (contraction de "bear" = "ours" et "wolf" = "loups").

    votre commentaire
  • No Mercy- Lecture VO -

    Tome 19 de la série des Dark-Hunters

    Résumé (traduit par Dark-Hunters Francophone) :

    Vivre dans l’instant, se battre, et s’il faut mourir, emporter le plus grand d’ennemis avec soi. C’est le credo de Samia, une Amazone.

    Or, dans la Nouvelle-Orléans contemporaine, la guerrière amazone engagée dans les rangs des Dark-Hunters est sur le point de découvrir qu’il existe des dangers encore plus grands que tout ce qu’elle a vu jusqu’ici.

    Dev Peltier a monté la garde à l’avant du sanctuaire pendant près de deux cents ans, et il pensait avoir tout vu. Mais aujourd’hui, leurs ennemis semblent pouvoir marcher à la lumière du jour.

    La guerre est en marche.

    Je l’ai aimé. Beaucoup aimé. D’abord parce que c’est une des premières histoires associant un couple issu de deux mondes : celui des Dark-hunter et celui des Were-hunters. Quel génie de la part de Sherrilyn Kenyon ! Je suis certaine que beaucoup de lecteurs et de lectrices en avaient rêvé...Et quel couple !

    Samia, une amazone arrivée un peu plus tardivement dans les romans (One Silent Night) est un peu "la petite nouvelle", même si elle a combattu aussi dans Bad Moon Rising entre autre. Son "pouvoir" ou plutôt sa malédiction la rendent intéressante : elle ne peut rien toucher sans ressentir les émotions et les pensées de tout ceux qui avant elle y ont posé la main (le sol compris, de même que les aliments...), quant à toucher quelqu'un...impossible sans savoir aussitôt ce qu'il pense et ressent. Pour que sa vie le soit supportable malgré tout, Acheron décontamine tout ce qui lui appartient. De fait, Samia est condamnée à vivre seule, sans même un écuyer, qui pourrait "polluer" sa maison. Par la force des choses, elle s'oblige aussi à être végétarienne, car elle ressent la peur et le stress de l'animal abattu. Seulement voilà, contre toute attente, elle est immunisée contre Dev Peltier !

    Devereaux Peltier, on le connait depuis toujours en quelque sorte. On a plaisir à découvrir les détails de sa vie dans No Mercy. Et les conséquences des évènements survenus dans Bad Moon Rising (le livre précédent) l'ont marqué, d’une certaine façon, on le redécouvre…bien qu’on avait déjà entrevue en partie sa personnalité dans Bad Moon Rising. Ses fans ne l’aimeront que davantage après ce roman.Samia est devenue un de mes personnages préférés. Encore très marquée par son passé et la perte de sa famille (comme Kyrian)...j'ai été étonnée (comme Dev) en découvrant qu'elle était liée aussi à un autre Dark-Hunter. Sa faiblesse, cachée derrière son apparence de guerrière la rendue très humaine à mes yeux.

    On avance d'un pas supplémentaire dans l'intrigue autour de Stryker (encore lui) et sa haine viscérale envers Apollon...enfin, on découvre le talon d'Achille du dieu ! Mais je ne dévoilerai rien, c'est à la fin ! Et nous avons le droit à un nouveau cours de mythologie aussi. Pour celles et ceux qui s'y connaissent un peu ou beaucoup, Samia est la petite-fille d'Hippolyte, la reine des Amazones, vaincue par Héraklès (Hercule), qui portait la fameuse ceinture qui la rendait invincible et dont il est question dans ce roman.Ma seule déception, c'est que je l'ai trouvé vraiment trop court... j'aurais voulu en lire plus !

    votre commentaire
  • Retribution- LECTURE VO -

    Tome 20 de la série des Dark-Hunters


    Résumé (traduit par Dark-Hunters Francophone) :

    Abigail est une humaine. Mais elle a été élevée par des Apollites qui l'ont recueillie lorsqu'elle était enfant. Elle est devenue orpheline très tôt, lorsque ses parents, des humains, ont été tués par un Dark-Hunter...William Jessup Brady, dit Sundown. Depuis, elle rêve de le tuer, et pour protéger sa nouvelle famille, tue tous les Dark-Hunters qu'elle croise...

    Lorsqu'il découvre l'identité de celle qui a tué plusieurs de ses amis, Sundown est prit de court...car il la croyait morte...

    Un soir, Abigail tue la mauvaise personne...et réveille les mauvais esprits...

    Attendez-vous à un choc ! Et ceux et celles qui parfois ont du mal à suivre, préparez peut-être du papier et du crayon pour noter certains personnages et les liens entre eux (comme je l'ai lu en anglais...ça me paraissait carrément compliqué au départ, en français tout de suite...ce sera plus clair, ou pas !). La mythologie amérindienne est vaste et compliquée, mais elle est tellement magique !
    Pleins de choses tranchent avec ce dont on a l'habitude. On parle de réincarnation, d'animaux esprits, d'âmes soeurs...c'est une des révélations sur Sundown...qui connait Renegade depuis plus longtemps qu'il ne le pense au départ... Mais revenons au livre en lui-même ! D'abord, comme ça commence a être souvent le cas, on quitte la Nouvelle-Orléans : vive Las Vegas ! Et du coup, on retrouve quelques têtes connues (comme Sin)...et on en découvre quelques autres (pas si étrangères que ça) comme Renegade (important pour la suite)...
    Ensuite, le couple. Sundown bien sûr et Abby, une humaine oui... mais élevée par les Apollites dans la haine des Dark-hunters (elle a vu Sundown tuer ses parents humains, ça aide...mais je n'en dévoilerais pas plus à ce sujet...parce que c'est LA révélation).

    Acheron bien sûr, n'apparaît pas vraiment (il est occupé à autre chose maintenant qu'il est un homme marié)...et donc envoie un homme de confiance à sa place pour seconder Sundown qui l'appelle à l'aide... pareil pour les autres Dark-hunters. Non, ce n'est pas Alexion... mais Zarek !Un grand moment !

    Dans ce livre, tellement peu de romance ! Attention, elle existe ! Mais comme c'est la guerre, les combats incessants : on a tout simplement pas le temps de s'arrêter sur les sentiments ! On verra plus tard ! De fait, pas de scène "hot", jamais aucun d'eux ne se retrouve "à poil", ou en tout cas, pas ensemble... on y croit un moment... mais quand ça devient intéressant... les méchants attaquent !
    Malgré tout, leur histoire est touchante...et puis ils ont un passé commun.
    Définitivement, cette histoire en particulier montre, ou plutôt démontre, que NON, Sherrilyn Kenyon et ses Dark-hunters ce n'est pas QUE de la romance...et ça se ressent dans certaines nouvelles aussi (l'histoire de Zeke, ou celle de Nick).

    Abby, on l'aime ou on la déteste... Il faut dire que dans sa vengeance, elle va être responsable de la mort de quelques Dark-hunters, et va déclencher le chaos en tuant la mauvaise personne... un esprit Gardien, qu'elle a prit pour un Dark-hunters. Mais ses parents sont morts quand elle était toute petite...mettons-nous à sa place, qui ne voudrait pas se venger ?

    Un grand moment donc, une première lecture difficile (en VO) mais depuis ça va mieux ! Et en plus, Sherrilyn nous offre un chapitre bonus... avec une jolie surprise à l’intérieur... mais comme d'habitude, je ne dévoile pas les fins donc...
     

    votre commentaire
  • The Guardian- LECTURE VO -

    Tome 21 de la série des Dark-Hunters

    Résumé (traduit par Dark-Hunters Francophone) :

    Le temps de Seth est compté. S'il ne peut pas remettre les clés à l'Olympe et le cœur de Zeus, sa propre vie et son âme seront perdues. Peu importe la torture, elle ne l’a pas encore brisé. Mais, en tant qu’esclave, il ne peut pas désobéir. S’il est vrai qu’il est immortel, en revanche, il peut souffrir… Il pense que Solin sait où trouver ce que son maître, Noir, convoite, et pour le forcer à lui donner les clés, il prend en otage une femme à laquelle il semble tenir, Lydia. Une Dream-Hunter qu’au départ il compte interroger… avant de découvrir qu’elle est muette.
    Prisonnière, privée de ses pouvoirs par Seth, elle le prend pourtant en pitié lorsqu’il revient bredouille vers Noir qui le châtie avec une extrême violence. Elle veut l’aider… mais elle n’a jamais entendu parler des clefs de l’Olympe…

    Noir ne doit pas gagner, elle tente alors de délivrer Seth… Mais elle essaie de garder aussi le secret sur ses origines…


    Parmi les meilleurs de la série pour moi ! 

    Une histoire qui fait vibrer, et pleurer aussi tant le passé de Seth est horrible, insoutenable parfois…
    Seth est un personnage torturé, physiquement et psychologiquement, et qui, avec le temps, a fini par oublier ce qu’étaient les sentiments. Il a si peu connu les bons côtés de l’humanité qu’en réalité, il ne comprend même pas qu’une personne puisse se soucier de quelqu’un d’autre qu’elle-même.
    C’est un esclave, et il l’a été toute sa vie. C'est ce qu’il doit faire, il ne l’a pas choisi mais il obéit, il n’a pas le choix. Sa seule rébellion lui a valu des tortures pendant des siècles, tortures auxquelles vient seulement de mettre fin Noir, au début du roman, parce qu’il a besoin de ses « services ».

     A travers l’histoire de Seth, on découvre un peu plus les nouveaux méchants de la série, Noir et Azura, qui règnent sur une partie de l’Asmodée en y asservissant ses habitants, entre autres. Et on comprend un peu plus leurs motivations. A côté d’eux, Stryker est un saint…

    Le livre n’est pas très volumineux, mais malgré tout, c’est fou le nombre de questions qu’ils soulèvent, et les éléments qu’ils dévoilent sur d’autres personnages (Thorn, Jaden, Jared, etc...). Ainsi, on apprend certaines choses sur le Malachai, à la fois par rapport à Nick, mais aussi en parlant un peu plus de son père, Adarian, et sur la raison qui poussent Noir et Azura à le retrouver (Nick) pour l’asservir.

    Le mystérieux Jaden, a un rôle secondaire que je qualifierais de « majeur » dans cette histoire. On est loin des quelques brèves apparitions auxquelles on avait eut le droit jusqu’ici, puisque Jaden fait partie des nombreux esclaves de Noir et sa sœur Azura.  Quelques indices, très petits, sont donnés sur lui, qui tortureront peut être davantage ses fans (comme moi).
    Étant depuis quelques temps dans « l’arc Jaden », je m’attendais à avoir enfin quelques petites choses à me mettre sous la dent le concernant.
    C’est lui qui va aider Lydia, un petit bout de femme très attachante, une Dream-Huntress (mais pas que) prisonnière de Seth, à s’échapper. Et lui expliquer, de manière très énigmatique, pourquoi il ne peut pas (et ne veut pas) échapper à ses maîtres.

    Lydia est un personnage intéressant, car elle cache un secret, et pas des moindre. Elle va permettre de mettre en évidence les véritables intentions de Zeus mais aussi et surtout, révéler une relation entre le destin des Dream-Hunters, et celui des Were-Hunters (Garous). La rencontre, ou plutôt le rapprochement entre elle Seth est improbable tant ils sont différents. Mais ça marche, et la magie opère, on n’imaginerait personne d’autre avec Seth !

    J’ajouterais que ceux qui ont apprécié l’histoire d’Acheron, apprécieront sans aucun doute celle de de ce nouveau héros, que j’espère revoir dans d’autres romans.

    Dès la lecture des premiers chapitres, j’ai compris pourquoi Sherrilyn Kenyon classait ce livre dans chacune des quatre catégories de personnages : Dark-Hunters, Were-Hunters, Dream-Hunters et Hellchasers. Car il est effectivement très révélateur et important pour l'ensemble de la série, il concerne et influence tous le monde.

    Seth et Lydia sont aux premiers abords, des « petits nouveaux », et pourtant, en cherchant bien, Seth est lié à Menyara, qui est dans la série depuis 2005. Il y a eu des allusions à Lydia dans de précédents livres et elle est liée à Solin donc bien qu’ils semblent nouveaux, ils ne le sont pas. 

    Le livre met aussi en place d’importants détails sur le futur livre de Solin (que Sherrilyn Kenyon prépare) et celui de Styxx. Je ne peux pas en dire plus sans révéler des spoilers majeurs, autre que l’importance de ce livre pour la globalité des arcs de la série, compte tenu de toutes les choses qu’on y apprend, tous ces petits détails qui semblent anodins au départ et ne le sont sans doute pas tant que ça au final.

    Je terminerais en rappelant les propres mots de Sherrilyn Kenyon, qui explique que c’est un livre important pour le livre sur Styxx (STYXX), le frère d’Acheron. 

    "Dans The Guardian - Seth, Set, Maahes et Ma'at sont liés à Bethany (l'héroïne de Styxx), et The Guardian montre la dynamique de leur famille et d'autres choses que je n'ai pas la liberté de divulguer. »

    Pour toutes ces raisons, « The Guardian » est incontestablement l’un de mes préférés. 

    A lire absolument !


    votre commentaire
  • - LECTURE VO -

    Tome 22 de la série des Dark-Hunters

    Time UntimeRésumé (traduit par Dark-Hunters Francophone) :

    Les Mayas n’ont pas une seule prophétie pour 2012…

    Bien avant l’Histoire telle qu’on la connaît, il y avait un guerrier si craint que tous tremblaient devant sa colère. Seule une trahison brutale de l’un de ses proches pouvait l’abattre. Mais même la mort ne signifiait pas la mort pour un homme tel que lui.

    La fin des Temps approche…

    Kateri Avani a été toute sa vie la proie de rêves qu’elle ne comprenait pas. Des images de lieux où elle n’a jamais été et celles d’un homme qu’elle n’a jamais vu. Sa quête de réponses la conduit à Las Vegas où elle espère enfin faire taire les démons de son esprit.

    Ce qu’elle n’avait pas anticipé, c’était de se retrouver face à face avec ce guerrier qui l’a hantée toute sa vie.

    Ren Waya est revenu de la mort pour veiller sur la prophétie qui par lui a commencé à se réaliser et annonce la fin du monde. Pendant mille ans il a combattu le même démon qui une fois l’a possédé. Mais le Mal a ramené la seule personne contre qui il ne peut pas se battre. La seule qui personne qui une fois a tenu la partie la plus sacrée de lui-même.

    Son cœur.

    Mais s’il ne tue pas Kateri, les plus destructeurs de tous les maux resurgiront et détruiront tout ce qui vit sur la planète.

    Un sacrifice qu’il a fait une fois.

    Sera-t-il capable de le faire à nouveau ?

    La  fin du monde, façon Sherrilyn Kenyon ! Et bien oui, avec la prophétie de 2012, difficile de passer à côté ! C’est ce dont parle, entre autre, Time Untime, le dernier roman en date issu de la série des  Dark-Hunter.

    Le livre tant attendu ! Avec tous ces indices et ces spoilers que Sherrilyn Kenyon nous avait donné au compte-goutte, je comptais les jours pour pouvoir le lire, enfin ! C’est chose faite, et je n’ai pas été déçue ! J’ai retrouvé avec plaisir l’univers et les personnages de Retribution (Tome 20)…un nouveau pas dans la mythologie amérindienne et la découverte en parallèle de celle des Mayas.

    On rencontre de nouveaux personnages, et parmi eux, celui qu’on retient le plus est sans aucun doute Cabeza, un Dark-Hunter Maya. J’ai hâte d’en savoir plus sur son histoire, même si dans Time Untime, on en apprend déjà beaucoup…et pas seulement sur lui .

    Car Time Untime c’est le grand retour de beaucoup de personnages connus.

    Talon et Sunshine, parce que Kateri, l’héroïne, n’est autre que la cousine de Sunny. Urian, qui vient aider Renegade (on entrevoit quelques bribes de son passé avec Phoebe…), Alexion (très vite)…

    Ensuite, la scène que j’attendais, comme beaucoup je pense : le retour de Nick Gautier. Il va enfin avoir une vraie conversation avec Acheron. L’un et l’autre vont s’expliquer, s’excuser sur certaines choses…merci Sherrilyn Kenyon ! On retrouve un peu notre Nick, le petit cajun plein d’humour (mais toujours amer quand même, il a mûrit…) qui nous manquait tant. On comprend pourquoi aujourd’hui il reste auprès d’Artie le plus souvent possible…j’avais envie de hurler, de lui dire : « Demandes de l’aide Nick ! Ne combats pas ça tout seul ! » Mais on comprend ses motivations, on l’excuse…et j’étais triste pour lui. Car tout ce qu’il veut au final, c’est combattre l’emprise que Stryker a sur lui, et protéger ceux qu’il aime (comme Kyrian)...

    Bien sûr, il y a Sundown (qui va être papa !)…il ne pouvait pas ne pas être là ! Il vient épauler son meilleur ami, Renegade. C’est aussi le retour de Sasha, le katagaria ami d’Astrid. Et on en apprend davantage sur son passé si mystérieux jusqu’ici : on entrevoit un combat, en Egypte, contre l’armée grecque…et la trahison de son frère…

    L’histoire de Renegade maintenant, parce que c’est quand même lui, le héros de ce livre ! Fils bâtard d’une déesse grecque et d’un chef Maya. Il a été hait par son père, par son frère. Zeus n’en a pas voulu non plus, par jalousie, il exige que sa mère le tue.  Cette dernière, Sterope, est une amie d’Artémis alors elle lui demande son aide, ce qu’elle accepte. Elle prend l’enfant et va le donner à son père…puis promet à Sterope qu’elle veillera sur lui, que jamais il ne mourra. Renegade jamais ne reverra sa mère, car Zeus, pour la punir, la transforme en comète…C’est pour respecter sa promesse qu’Artémis fait de Renegade un Dark-Hunter…très peu de temps après Acheron.

    Ren fait partie des premiers soldats d'Artémis. Mais Acheron a ignoré son existence pendant quelques années. Il est à part, car il est aussi un demi-dieu, qui a gardé quelques pouvoirs spécifiques…c’est un personnage attachant, particulier, un homme qu’Acheron considère comme son frère.

    Dernier choc du roman au moment de l’épilogue, car l’action se passe en 2065, soit 53 ans plus tard…un très bel épilogue !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique