• The League #6 - Cloak & Silence, de Sherrilyn Kenyon

    The League : Cloak & SilenceTome 6 de la série The League (1ere génération)
    Genre : Romance Futuriste (M/M)

    Résumé
    : Attention ! Alerte aux Spoilers si vous n'avez pas lu "Born of Silence" (Traduction personnelle).

     

    Il est l'un des soldats le plus acharné que les Phrixians  aient jamais produit, Maris Sulle a été un outsider dès l'instant où il est né différent par rapport au reste de sa famille. Il a grandi avec un secret qui lui a tout coûté - son droit d'aînesse, sa famille, et sa carrière militaire. Toute sa vie, il n'a eut qu'un seul amour, et il a sacrifié son propre bonheur pour voir son meilleur ami avec la femme que ce dernier aime. Mais maintenant que sa bonne action est faite, il se sent perdu et à la dérive. Bien qu'ils fassent de leur mieux pour l'intégrer à leur nouvelle famille, Maris est une fois encore du côté des spectateurs.

    Ture a passé sa vie à se cacher de tout ceux qui l'entouraient - sa famille, le monde... - tout en essayant désespérément d'en faire partie. Gravement blessé par tout ceux qu'il a connus, il ne fait confiance à personne, sauf à sa meilleure amie. Et honnêtement, il ne comprend pas pourquoi il lui fait confiance. Ni comment il peut croire en elle quand elle lui décrit une loyauté entre amis qu'il n'a jamais vu.

    Mais alors que Ture connait des heures sombres, il est sauvé par un héros dont il pensait qu'ils n'existaient que dans les romans. Un homme qui est aussi meurtri et aussi méfiant que lui - qui ne veut pas être entraîné dans une autre relation avec quelqu'un.

    Ayant passé sa vie a vivre des relations condamnables, Maris est bien conscient de cette attirance et du fiasco qui va invariablement suivre. Toutefois, il y a quelque chose chez Ture auquel il ne peut pas résister. Quelque chose qui l'empêche de partir alors qu'il sait qu'il le devrait.

    Mais quand de vieux ennemis reviennent les menacer tous les deux, ils n'ont d'autre choix que de rester ensemble ou de mourir seuls.


    Un livre sur Maris !!! Il a toujours été mon personnage préféré alors je ne pouvais pas passer à côté, mais si je ne suis spécialement attirée par la lecture de romance gay. Mais là, il s'agit de Maris donc : lecture ! Et puis, vous avez vu ce livre ? Il est esthétiquement très beau je trouve, en plus d'être collector dans sa version papier.

    Bref, me revoilà partie après plus d'un an de pause, dans l'univers Ichidian et la lecture de la série The League. Et j'aime toujours autant, si ce n'est plus. Trop long pour être une nouvelle, mais vraiment trop court pour être publié comme un roman, j'ai regretté que mon cher Maris n'ai pas eut le droit un roman aussi long que Born of Silence.

    Cloak & Silence à cette particularité de revenir très légèrement en arrière, car cette histoire en la parfaite continuité de Born of Silence. On démarre donc avec le moment où Zarya et Ture sont prisonniers et torturés par La Ligue, du coup, j'en profite pour déconseiller aux lecteurs de lire Cloak & Silence sans avoir lu avant Born of Silence. Darling et Maris sont de toute façon, indissociables pour moi, et pour connaître l'un, et faut connaître l'autre.

    Je n'ai pas d'éléments comparatif, donc je ne vais pas m'étendre sur la maîtrise ou non du genre par Sherrilyn Kenyon, de toute façon, même si la romance est appréciable, c'est tout ce qu'il y a autour qui m'intéresse, et la complexité de cet univers, son action. Donc pour moi, ça va, et que dire de plus ?
    Maris est égal à lui-même : prévenant, drôle, attentionné avec tout ceux qui l'aime. Mais en même temps, une vraie machine à tuer. Il me fait penser à un prédateur qui tromperait ses proies avec de jolies couleurs, et on sait tous que Maris a-do-re porter de jolies couleurs quand il s'agit d'emmerder au maximum la haute société dans laquelle il évolue ! (Il réserve donc les couleurs pastelles aux réunions aristocratiques). Mais il vous tuerait sans ciller, au moindre geste au parole de travers.

    Ture est un homme admirable. Et à l'exception de Zarya, qui est une danseuse professionnelle, c'est le seul à ma connaissance a être entré dans la famille sans avoir la moindre connaissance dans l'art de la guerre. Ce n'est pas un guerrier, ce n'est pas un Phrixien, mais son attitude envers Maris m'a convaincue, surtout le fait qu'il accepte sans même une pointe de jalousie la relation de Maris avec Darling, et le fait qu'il restera à jamais son premier amour. Le fait que Maris les appelle tout les deux "Darling", donne lieu à quelques quiproquos ('"Darling" = "Chéri") plutôt drôles, et puis Maris n'a pas son pareil au niveau répartie. Il donne toujours l'impression de draguer tous les hommes de la Sentella :).

    Avec Cloak & Silence, on en apprend aussi plus sur le peuple Prixien (ou Phrixian). Et avec eux, Sherrilyn adresse, mine de rien, un message contre l'intolérance à ses lecteurs. Depuis que j'ai rencontré Maris, forcée de constater qu'il est rejeté pour la seule raison qu'il est gay. Dans cet univers, selon son peuple, c'est le bannissement ou la mort. Ce qui le sauve au final, c'est qu'il fait partie de la famille royale. Mais il a quand même été rejeté par sa famille, sauf son frère Safir, un Assassin de la Ligue. Les autres accusent la société humaine de l'avoir corrompu, il est considéré comme mort ou disparu.

    Avec ce livre, j'aime encore plus Maris. Il me donne le sourire dès qu'il apparait, même si c'est que chaque membre de la Sentella reste attachant et drôle, chacun à leur manière. Et que plusieurs ont un humour... particulier.

    La suiiiite ! J'ai trois de retard pour cette série !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :