• (Outlander) Tome 3 : Le Voyage - Diana Gabaldon -

    (Outlander) Tome 3 : Le VoyageTitre original : Outlander - Book 3 : Voyager
    Année de publication originale : 1994
    Année de publication française : 1997 (Presses de la Cité)

    Résumé : Vingt ans après son incroyable périple au coeur du XVIIIe siècle, Claire Randall a refait sa vie. Pourtant, le temps n'a rien effacé du souvenir de Jamie Fraser et des années tumultueuses qu'elle a vécues à ses côtés. Aussi, lorsqu'elle apprend que celui qu'elle n'a jamais cessé d'aimer a survécu à la sanglante bataille de Culloden, qui a vu la défaite de l'armée écossaise, elle se retrouve confrontée à un terrible dilemme : osera-t-elle entreprendre une nouvelle fois le voyage en arrière dans le temps ? Jamie a-t-il refait sa vie lui aussi ? Armée de son seul courage et de son amour, elle tente le tout pour le tout. A peine réuni, le couple est emporté à nouveau dans un tourbillon d'aventures palpitantes...


    16 avril 1746 - Culloden
    En parler était inévitable. Diana Gabaldon ne pouvait pas ne pas dépeindre avec ses mots cette bataille et ses conséquences pour l’Écosse toute entière. La bataille est terminée, c'est un massacre, une boucherie, et la défaite de l'armée écossaise. Jamie Fraser y était, et on revient en arrière pour découvrir ce qu'il est devenu, comment il y a survécu. Il se réveille au milieu des cadavres, et sous le poids de celui de Black Jack Randall... cette fois aucun doute, il est bien mort.
    Blessé, Jamie ne pense qu'à mourir, comme il l'avait décidé.
    Les soldats anglais, les tuniques rouges, passent pour éxécuter les survivants avant de les jeter dans les fosses communes. Il pense voir sans voeu exaucer mais c'est sans compter cette stupide dette de vie. Pour avoir épargné celle d'un petit Lord anglais quelques mois plus tôt, il est renvoyé chez lui... une liberté de courte durée car il est toujours recherché.

    En parallèle, nous suivons les recherches de Claire, Brianna et Roger, en 1968. Au fur et à mesure de leur découverte, on revient dans le passé, vers Jamie. Leur but : tenter de savoir comment il a échappé à Culloden, et ce qu'il est advenu de lui ensuite.

    D'abord fugitif, et se rend pour épargner sa famille et leur faire profiter de la récompense mise sur sa tête. Il est envoyé à la prison d'Ardsmuir, où il passera quelques années. Là-bas, il retrouve le jeune Lord John Grey, fraîchement installé au poste de directeur de la prison. Lentement, un lien entre les deux hommes se tissent.

    John Grey est un homme que j'aime beaucoup. Certes, c'est un anglais, et même si lorsqu'on lit les livres de Diana Gabaldon, notre cœur bat pour l’Écosse, difficile de ne pas l'apprécier. Lui aussi est un survivant de Culloden. Il y a perdu son amant, Hector, dont il a gardé la chevalière. Lord John a aussi cela d'interessant, il est homosexuel a une époque où l'être conduisait en prison, voire à la mort.
    Il avait seize ans lorsqu'il a rencontré les Fraser, dans un contexte dont il a gardé rancune. Mais à Ardsmuir, la relation entre les deux hommes va changer. De la méfiance, ils vont passer à la confiance puis au respect. Le respect va devenir ensuite une profonde amitié et pour Lord John, de l'amour.

    C'est grâce à lui que Jamie va échapper à la déportation dans les colonies (les prisonniers jacobites y étant envoyé en tant qu'esclave, ou plutôt, "sous contrat de servage"). A la place, il doit entrer au service de la famille Dunasy, en Angleterre, en tant que palefrenier.
    C'est sous la contrainte et la menace qu'il devient alors l'amant de la jeune Geneva Dunasy. Voilà qui donne un grand coup dans l'image idéalisée du couple Jamie/Claire, car de Geneva naîtra un fils, William, pour lequel il devra pour toujours taire sa paternité.

    Plus tard, c'est de nouveau John Grey qui va faire de James Fraser, un homme officiellement libre.

    Alors qu'en 1968, Claire, sûre à présent de sa survie, prend la décision de la rejoindre... vingt ans ont passés depuis Culloden. Et enfin, les retrouvailles. Elles ont lieu à Édimbourg, comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Des retrouvailles émouvantes, presque maladroites et gênées après toutes ces années. Jamie découvre aussi avec émotion les traits de sa fille qu'il ne connait pas grâce aux photographies que Claire a emportées avec elle.
    C'est aussi l'occasion de dépeindre la vie dans la capitale écossaise, mais aussi dans les Highlands. La misère et la faim qui poussent la population à chercher ailleurs leur salut... et l'Amérique semble être le rêve en comparaison de ce qu'est devenu la vie en Écosse.

    Les évènements s'enchaînent et entraînent alors Claire et Jamie au-delà de l'océan atlantique, aux Antilles.

    Je dois avouer que quitter l’Écosse me déplait. Mais c'est presque inévitable quand on traite de cette période de l'histoire. C'est après tout pour retrouver son neveu Ian que Jamie, Claire et Fergus, maintenant adulte, embarquent pour le Nouveau Monde. C'est là-bas que Claire découvrira l'existence du petit Willie, par l'intermédiaire de Lord John, devenu Gouverneur de la Jamaïque, et qui a adopté l'enfant.

     Préparez-vous au changement...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :